The Puppini Sisters - Genève | 2018.05.29

The Puppini Sisters

« Swing punk » – The Financial Times
« Fabuleux » – Vogue
« On a envie d’être à leur place » – New Woman
« Douces et sensuelles comme des volutes de fumée dans un bar parisien » – BBC Music
« Talentueuses » – The Times
« […] Le chant en close harmony, façon Andrews Sisters, est parfait… Elles entrelacent le passé et le présent avec tellement de dextérité… » Clive Davis, The Times.

Quand on commence rétro, on ne s’attend pas à devenir original. C’est pourtant la situation dans laquelle les Puppini Sisters (Marcella Puppini, Kate Mullins et Emma Smith) sont ravies de se retrouver. Depuis dix ans qu’elles chantent, un nombre extraordinaire de personnes leur ont emboité le pas, qu’il s’agisse de leur chant envoûtant en close harmony, de leurs reprises swing de chansons pop contemporaines ou encore de leur sens irréprochable de la mode rétro-futuriste.

Avec quatre albums à leur actif et un cinquième, « The Highlife », sur le point de sortir au mois de mars, les sœurs Puppini sont désormais considérées comme le meilleur groupe de chant en close harmony au monde, suivies par des fans tels que le prince Charles, The Manhattan Transfer ou encore Michael Bublé.

Le groupe est né en 2004 sous l’impulsion de Marcella Puppi qui s’est inspirée du film de Sylvain Chomet, Les Triplettes de Belleville (2003), et de sa bande-son oscarisée signée Benoit Charest. En 2005, le groupe signait chez Universal, département classique et jazz. Elles sortaient dans la foulée leur premier album « Betcha Bottom Dollar » en 2006, produit par Charest justement. Le disque devient l’album de jazz le plus populaire de tous les temps, atteignant la première place dans les charts jazz au Royaume-Uni et décrochant un disque d’or.

Les sœurs Puppini se sont vite imposées en tant que pionnières sur la scène néo-burlesque/swing au début des années 2000, devenant les piliers de la scène underground qu’elles sont encore à ce jour. Depuis lors, le groupe a collaboré avec Michael Bublé et s’est produit sur les plus prestigieuses scènes du monde, dont Koko et The Shepherd’s Bush Empire à Londres, l’Olympia de Paris, Le Grand Halle du Conservatoire de Moscou, The Roxy et The Greek à Los Angeles (les deux en compagnie de Cyndi Lauper), le B.B. King’s à New York, le Festival international de jazz de Montréal et le Glastonbury Festival.

EN

The Puppini Sisters

“Swingpunk” – The Financial Times
“Fabulous” – Vogue
“Silky & sexy like a night in a smoke-filled Parisian jazz club” – BBC Music
“… the Andrews Sisters-style close harmonies are immaculate… they weave past and present together so deftly…” Clive Davis, The Times.


When you start out retro, you don’t expect to become true originals – but that’s the position The Puppini Sisters (Marcella Puppini, Kate Mullins and Emma Smith) are delighted to find themselves in. In the ten years since they began, it’s extraordinary how many others have followed their trailblazing lead, whether it’s the gorgeous close harmony singing style, the swing-style re-workings of modern pop songs, or their impeccable retro-futuristic fashion sense.
With four albums under their waist-cinching belts and a fifth ‘The Highlife’ set for release this March, the Puppini Sisters are now regarded as the world’s leading close-harmony group, and count Prince Charles, The Manhattan Transfer and Michael Bublé amongst their fans.
The group was founded in 2004 by Marcella Puppini after she was inspired by the film The Triplets of Belleville (2003) by Sylvain Chomet and it’s Oscar nominated film soundtrack by Benoit Charest, and in 2005 they were signed by Universal Classics and Jazz. They released their first album ‘Betcha Bottom Dollar’ in 2006, produced by the Oscar nominated Charest – the album was labelled the fastest selling jazz album of all time when it hit no. 1 in the UK Jazz Charts and subsequently went gold.
The Puppini Sisters quickly became musical pioneers of the neo burlesque/swing scene in the early noughties and continue to this day as mainstays of the underground performance art scene. Since then, the group have collaborated with Michael Bublé and have appeared on some of the world’s most prestigious stages, including Koko and The Shepherd’s Bush Empire in London, l’Olympia in Paris, The Great Hall of Conservatory in Moscow, The Roxy and The Greek in L.A. (both with Cyndi Lauper), B.B. King’s in New York, The Montreal Jazz Fesival and Glastonbury Festival.

TICKETS AVAILABLE at TICKETCORNER